<<

Poudre de là : David Lespiau


Avril 2012, France, 4’49.

« Ecrire des fragments, eux-mêmes sans début et sans fin marqués, comme suspendus, mais qui intègrent de vraies phrases ; ou, comme ici, imaginer des objets cycliques, suspendus, en rotation » : lisez son grand entretien sur D-Fiction.