<<

Way Out

Présentation de Images manquantes

23 photographies (22 images + 1 « manquante »)

 

 

À partir de zones blanches, de squats, de chantiers, ou encore en enquêtant dans des déchetteries publiques, j’ai réalisé Way Out avec un esprit duchampien, permettant d’appréhender ces lieux comme autant d’ « Espaces urbains mis à nu par ses usagers mêmes » que de saisir ce que le « capitalisme tardif » leur a fait subir, notamment à travers la marchandise et ses déchets innombrables qui les dénaturent, mais également à travers une pratique sociale propre à notre époque, et qui est presque devenue une culture à part entière : le consumérisme disruptif qui entraîne l’abandon, la dégradation, puis la destruction de l’environnement où se trouvent ces mêmes lieux.

De l’hypervisibilité des déchets, notamment à cause de leur composition non bio-dégradable et du traitement problématique, voire impossible, de leurs matériaux, découle une sorte d’esthétique outrancière de leur présence dans notre quotidien qui m’a poussé à vouloir provoquer un télescopage entre la culture humaniste qui porte les sociétés et cette autre culture, dite de consommation, qui les avilit.

Par une juxtaposition archétypale volontairement caricaturale, les photographies qui constituent cette série révèlent comment ces deux cultures civilisationnelles s’entrechoquent à travers la simple présence d’œuvres de l’esprit, philosophiques ou littéraires, dont la dimension critique soulève, toute à la fois, une lucidité au regard de notre situation et une résistance vis-à-vis de ce qui défait nos existences.